Suivi du BIP et des projets de coopération : les OSC de l’Ouest ajoutent une autre corde à leur arc

C’était lors d’un atelier de formation des organisations de la société civile (Osc) au suivi participatif des investissements publics, tenu à Bafoussam du 30 octobre au 03 novembre 2023 dans le cadre de la collaboration entre la Banque Mondiale et POSCO-CAM (Plateforme des Organisation de la Société Civile de L’Ouest Cameroun).

Par Augustin NTCHAMANDE

17 novembre 2023

En effet, réunis au siège du Cipcre à Bafoussam, les représentants d’une quarantaine d’OSC ont été formés aux rudiments de la méthodologie GEMS (Geo Enabling for Monitoring and  Supervision) et Kobotoolbox pour le suivi participatif de l’exécution physico financière des investissements publics et des projets de coopération au Cameroun. Cet atelier qui avait pour objectif de faciliter l’appropriation et l’utilisation des méthodologies numériques innovantes de suivi du BIP, des services sociaux de base et des projets de coopération par les OSC, a été conjointement animé par les cadres de la Banque Mondiale, du MINEPAT et du MINFI. 

 Durant 5 jours, les participants ont ainsi été renforcés sur le rôle des Osc dans le processus budgétaire, les concepts clés de base du budget de l’Etat, le dispositif de suivi du Bip, etc. Outre ce socle théorique et notionnel, ce sont surtout les exercices pratiques sur la plateforme Kobotoolbox de collecte et de traitement des données qui auront constitué le plat de résistance de cette formation. Ainsi, Kobotoolbox a été présenté comme une plateforme open source de travail collaboratif pour la création, la collecte, le stockage et le partage de données. Une collecte de données qui peut se faire en ligne ou hors ligne. Si les exercices individuels ont permis à chaque participant de s’essayer à la création d’un questionnaire, les descentes sur les sites de quatre projets dans la Commune de Bafoussam 3 et l’évaluation qui s’en est suivi ont constitué l’occasion idoine de tester l’efficacité et l’utilité pratique de Kobotoolbox non seulement pour le suivi du Bip et d’autres investissements, mais aussi pour toute activité de collecte des données.

Une plus value indéniable !

Il va donc sans dire qu’il s’agit là d’une avancée capitale qui viendra donner encore plus de visibilité et de crédibilité au travail abattu depuis bientôt 20 ans par la société civile dans le cadre du suivi indépendant, citoyen et participatif du Bip et des projets de coopération. En la matière, des réseaux comme Dynamique Citoyenne ont été des précurseurs avec des moyens rudimentaires. Et depuis 2020, Zenü Network à travers le projet « Suivi Finances Ouest » a contribué significativement au positionnement stratégique des OSC dans ce champ de la gouvernance financière. Une initiative qui lui a d’ailleurs valu la reconnaissance du Ministère des Finances. Il est désormais question de se servir au mieux de ce nouvel outil qu’est Kobotoolbox pour une participation plus efficace à la transparence dans la gestion des finances publiques au Cameroun, dans le sillage de la Loi N°2018/011 portant Code de Transparence et de Bonne Gouvernance  (CTBG) et du Décret No 2013/7987/PM du 13 septembre 2013 portant création, organisation et fonctionnement des Comités de Suivi de l’Exécution Physico-financière de l’Investissement Public.

En perspective, un prolongement dudit atelier est déjà envisagé pour les membres du réseau Zenü Network et d’autres Osc du département de la Mifi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zenü Network (2005-2025) : bientôt 20 années d’actions en faveur de la jeunesse et du développement local !

Créée en 2005 et  reconnue légalement le 27 avril 2006, l’organisation Zenü Network s’est distinguée dans le landernau associatif au Cameroun en général et dans la Région de l’Ouest en particulier par des initiatives novatrices dans les secteurs de la jeunesse, de la décentralisation, du développement local et plus récemment du suivi des projets d’investissement public.

Read More »

Gouvernance des établissements scolaires : la société civile au chevet des Apee.

Dans le cadre de notre dossier sur le transfert des compétences aux Conseils Régionaux en matière d’Enseignement Secondaire, nous avons traité dans les 2 précédents articles des nouvelles dynamiques de pouvoirs qui se mettent en place au sein des structures scolaires et du détournement du volontarisme parental au sein des Associations des parents d’élèves et d’enseignants

Read More »

APEE : un volontarisme parental contrarié et détourné qui est à restaurer.

Estimées à 4,5 milliards de FCFA dans une étude réalisée dans la région de l’Ouest en 2017 par Zenü Network, ce sont aujourd’hui près de 34 milliards 334 millions, estimés sur la base d’un taux officiel moyen de 25000 FCFA par élève pour un effectif de 1 million 373 375 élèves dans le secondaire public au niveau national, qui sont mobilisés chaque année.

Read More »

Décentralisation: quand le transfert des compétences aux Conseils Régionaux bousculent les dynamiques des pouvoirs dans les établissements secondaires (suite).

Estimées à 4,5 milliards de FCFA dans une étude réalisée dans la région de l’Ouest en 2017 par Zenü Network, ce sont aujourd’hui près de 34 milliards 334 millions, estimés sur la base d’un taux officiel moyen de 25000 FCFA par élève pour un effectif de 1 million 373 375 élèves dans le secondaire public, qui sont mobilisés chaque année

Read More »