Une opportunité de réconciliation des forces politiques du Noun

Caravane dans les rues de Foumban-Le point focal du NdéLoin des clivages habituels, c’est dans un même élan que les personnalités politiques de Foumban ont procédé au lancement de la 4ème édition du FJC.


Il est 9h30 ce mercredi 18 Juillet 2012 lorsque la mise en place logistique prend fin sur le site de l’évènement avec l’appui technique de AJP CEDES, point focal de la ville d’accueil du FJC. Après la parade des caravanes dans les artères de la ville, les délégations de jeunes venus des huit départements de la région de l’Ouest se sont retrouvées à la place des fêtes de Foumban. C’est donc une esplanade de la sous préfecture de Foumban à son comble qui a accueilli le lancement officiel de la 4ème édition du Festival des Jeunes du Cameroun placé sous le thème « Jeunesse et corruption ».

Cette cérémonie solennelle s’est faite en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles M. Nchare Mama, Directeur de l’Education Citoyenne et de l’Insertion des Jeunes, représentant de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, parrain de cette 4ème édition et Mme Pierrette Memong, Sous-directeur de la Vie Associative dans le même département ministériel. On notait aussi la présence de Mamy Raboanarijoana, Coordonnateur du Programme CHOC (Changer d’Habitudes et s’Opposer à la Corruption) et logé dans les services du premier Ministère à Yaoundé et de M. Djomo Paul, représentant du Délégué régional des Enseignements Secondaires de l’Ouest.

La présence en ces lieux et sur le même podium de M. Mbozo’o Emmanuel, Préfet du département du Noun, de Mme Marthe Ngoupayou, 3ème Adjoint et représentant du maire de Foumban et de Son Altesse Royale, la princesse Rabiatou Njoya, représentant du Sultan des Bamoun empêché, n’est pas passée inaperçue. Prenant la parole à tour de rôle pour s’exprimer selon le programme établi, ces personnalités politiques et administratives que l’on n’a pas souvent vues aux mêmes lieux et au même moment se sont illustrées ici par leur engagement commun à soutenir la jeunesse camerounaise dans sa contribution à la lutte contre la corruption. Après la polémique née lors de la visite de prise de contact de Midjiyawa Bakary Gouverneur de la région de l’Ouest à Foumban quelques semaines plus tôt, le Festival est venu come apporter un vent de paix et de solidarité dans la ville de l’art.

La soirée autour du feu a été organisée dans la cour d’apparat du sultanat Bamoun, la conférence de presse a eu lieu dans la salle de conférence de la préfecture de Foumban et le village du festival dans l’enceinte de la commune de Foumban se sont déroulés avec la participation de toutes les sensibilités locale et sont ainsi des indicateurs qui prouvent que les forces vives du Noun se sont (momentanément ?) départies de leurs perceptions divergentes sur la vie politique de la cité pour se retrouver autour de la problématique de la jeunesse qui les a ainsi fédérées. Nous espérons que les leçons tirées de cet évènement va féconder les esprits pour nourrir une sérénité permanente dont aura besoin les jeunes pour poursuivre les activités amorcées.

Il en a été de même au cours de la soirée d’excellence où l’on a pu observer l’émerveillement et la satisfaction quasi unanime des uns et des autres face aux prestations artistiques des jeunes en compétition. En plus des objectifs fixés par Zenü Network, la 4ème édition du Festival des Jeunes du Cameroun s’est muée en un espace et moment de réconciliation des acteurs locaux où barrières et clivages sociaux n’avaient plus leurs raisons d’être.
Généralement considérée comme une ville ou règne une tension sociopolitique, Foumban présentait un nouveau visage, celui d’une ville où les citoyennes et citoyens se côtoient dans la paix pour vivre ensemble et ce à la faveur de la 4ème édition du Festival des Jeunes du Cameroun.

Christelle Edzili
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?