L’Observatoire de la gouvernance locale opérationnel

Bureau de l'observatoire de la gouvernance locale à Mbouda Le bureau a été mis sur pied le 17 octobre au cours d’un atelier qui a réuni une trentaine de membres d’organisations de la société civile de ladite commune.


Allocution du A1 au maire Sous la coordination de Knowledge For All (KFA), organisation associée du Projet de promotion de la gouvernance locale dans les régions de l’Ouest et du Littoral (Pgl/ol), un atelier de mise en place de l’Observatoire de la gouvernance locale (Ogl) s’est tenu dans la salle des actes de la commune de Mbouda, le mercredi 17 octobre 2012 à 14h30. A côté de François Wadji, A1 au maire de Mbouda, on notait la présence de Gilbert Soffo, chargé des programmes à Zenü Network. Dans son mot de bienvenue, François Wadji a rappelé que l’Observatoire de la gouvernance locale est un mécanisme de contrôle citoyen pour améliorer la façon de faire, voir et réfléchir. Tout en félicitant le maire pour son impulsion afin que cet observatoire soit une réalité à Mbouda, Gilbert Soffo n’a pas manqué de rappeler les 5 principes de la gouvernance que sont la transformation, la redevabilité, la participation, l’équité et l’efficacité. Le principal critère d’éligibilité dans le bureau de l’observatoire c’est d’être membre partenaire du Pgl/ol. Cet observatoire est une émanation des acteurs de la société civile et des élus de la commune de Mbouda, et a une mission de veille, d’alerte et de mobilisation des acteurs, pour la promotion de la bonne gouvernance, de la citoyenneté, du contrôle de l’action publique, de la culture de la paix, des droits humains et de la démocratie.

Il aura entre autres objectifs de contribuer à la génération des leaders, d’acteurs de développement et de citoyens responsables et engagés, ouverts aux exigences de la bonne gouvernance, du contrôle citoyen de l’action publique, de la culture de la paix, des droits humains et de la démocratie ; à la résolution durable des crises nées des conflits, des incompréhensions et des différends au niveau local ; au renforcement des capacités des acteurs par la formation, la capitalisation d’expériences, l’échange, l’information, la sensibilisation, l’éducation ainsi que par la production et la diffusion de supports pédagogiques ; à faire prendre conscience aux dépositaires de mandats ou charges publiques à l’échelle étatique ou locale, aux leaders d’opinion, aux autorités religieuses, aux autorités traditionnelles, aux communautés et citoyens de leurs rôles et responsabilités relativement à la bonne gouvernance, au contrôle citoyen de l’action publique, à la culture de la paix, des droits humains et de la démocratie.

Participants à l'atelier sur l'observatoire

les domaines d’activités sont le renforcement des capacités des acteurs ; la défense des intérêts des populations et la promotion de la transparence dans le cadre des politiques, stratégies, programmes et projets de développement, la facilitation des échanges et de partenariat, le partage et la capitalisation des expériences, la promotion de la recherche-action et la veille et l’alerte sur les dérapages et sur les situations non désirées observées et vécues. L’observatoire a un mandat de deux ans, renouvelable au tiers de ses membres. Après la présentation des enjeux de cet outil, suivi de la description des postes, une suspension des travaux a permis aux participants de se concerter pour désigner à l’unanimité les membres du bureau de l’observatoire. François Wadji a émis le souhait que l’équipe qui mise en place travaille en relation avec les attentes du projet; auquel cas on assistera à un éternel recommencement.

B.N.

Bureau de l’Observatoire de la gouvernance locale (OGL) dans la commune de Mbouda

  1. Coordonnatrice : Martine Tchiffo (Gic Fogba)
  2. Secrétaire général : Samuel Yotta (KFA)
  3. Secrétaire général adjoint : Boniface Tangue
  4. Commissaire aux comptes (1) : Germain Kaze
  5. Commissaire aux comptes (2) : Marthe Nguena (Cfeem)
  6. Chargé de la communication et des relations publiques : Christian Djomo (Radio Batcham)
  7. Agent technique (représentant de la commune) : Catherine Sayou
  8. Conseillers :
  9. Kemdou (autorité traditionnelle)
  10. Jean Mba (Gic Prodibam)
  11. Jeanne d’Arc Mawo (Rafambo)
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?