Les capacités d’intervention des OSC de l’Ouest renforcées

Vue de la salle des travaux

L’organisation de la deuxième Journée Société civile, dans le cadre du Devis Programme N° 2 du Programme d’Appui à la Société civile, PASC, a servi de cadre à un partage d’expériences et de meilleures pratiques.


Le 21 mai 2015, la salle Myriam Makeba de Zenü Network, Organisation Relais du Programme d’Appui à la Société Civile dans la région de l’Ouest, a servi de cadre à la 2e journée société civile. Il était question au cours de cette activité de renforcer les capacités d’interventions des OSC impliquées dans le secteur de la gouvernance à travers un partage d’expériences et leur permettre de s’approprier les démarches pour une implication efficace au regard des plans d’actions élaborés. Sur la base du regroupement des OSC par centre d’intérêt, lors de la dernière journée, une restitution des activités a eu lieu dans les 5 groupes constitués. C’est ainsi que les meilleures expériences à partager et à enrichir en plénière ont été sélectionnées.

Il s’agit de la défense des droits des enfants à la naissance (Appphak à Kouoptamo); le processus de prise en charge des personnes vivant avec le vih-sida dans l’octroi des anti retro viraux (Cibaeeva, Bourgeon et Insodepese) ; la lutte contre la corruption et le harcèlement sexuel en milieu scolaire (LCDH à Bafang) ; la redevabilité au sein de l’APEE du lycée classique de Bangangté (Apader) et la mise sur pied d’une plate forme des OSC et des acteurs étatiques pour la promotion de la paix et du développement local (Ajp-cedes dans le Noun).

Les restitutions ont fait l’objet des éclairages, critiques et enrichissements. Un exercice qui a permis aux participants de s’imprégner des démarches et des astuces à prendre en compte dans la mise en œuvre de leurs activités, et surtout lorsque celles-ci nécessitent l’intervention ou une prise de décision au niveau des autorités administratives ou des magistrats municipaux.

Photo d'ensemble 2e JSC

Le facilitateur de cette rencontre, Théophile Sobngwi, a rappelé aux participants que dans le cadre du travail des OSC pour la transformation sociale et le changement des mentalités, un accent particulier doit être mis sur les impacts ou changements obtenus, et non sur les activités menées. Les participants ont décidé à l’unanimité que les journées société civile de l’Ouest, au regard de leur importance, doivent survivre au PASC. D’où l’idée de mettre sur pied un comité d’organisation des journées société civile qui doit réfléchir sur sa faisabilité afin que la voix des OSC de la région de l’Ouest soit de plus en plus entendue à travers des déclarations et autres prises de position.

Blaise Nzupiap
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?