Flaubert DJATENG (sur les enjeux et le contexte de la plate-forme santé de Bamendjou)

‘’La plate-forme aidera la mairie de Bamendjou à mieux gérer l’offre de santé’’

Le coordonnateur du Zenü Network explique le contexte et les enjeux de la mise en place d’une plate-forme santé dans cette municipalité.

Le 10 juin dernier, vous avez lancé les activités d’un partenariat avec la commune de Bamendjou dans la province de l’Ouest. Que peuvent en attendre les populations?
Nous attendons que tous les acteurs impliqués dans l’offre de santé dans l’espace communal de Bamendjou, puissent se sentir concernés dans cette plate-forme. Et qu’ils puissent se joindre à nous dans l’analyse ou la réflexion sur toutes les préoccupations liées à la santé.

Nous espérons qu’au bout de ce projet qui va durer un an pour la phase pilote, et trois ans pour l’extension, que l’offre de santé s’améliore. Que la commune puisse jouer son rôle en tant que promotrice de la santé. Que les autres acteurs comme les médias et la société civile, puissent jouer leur rôle d’acteurs de développement avec pour principal axe la santé.

La gouvernance locale dans le secteur de la santé constitue-t-elle une préoccupation pour une Commune comme Bamendjou?
C’est une priorité pour toutes les communes. Elle l’est même pour tous les citoyens. Parce que, quand la gouvernance locale ne marche pas, la prise de décision ne concourt pas au bien-être des populations.

En fait, nous avons pris cet axe parce que, quand ça marche, la prise de décision est proche de là où l’action se fait. Et, au regard de notre passé de développement où on a souvent attendu que la décision de la mise en œuvre se fasse, loin du lieu d’exécution, il faut changer ce modèle de comportement de manière à ce que les gens n’attendent plus. Mais, qu’ils se sentent concernés par ce qui se fait.

Ce partenariat va-t-il se limiter seulement à la Commune de Bamendjou et au secteur de la santé?
Nous sommes dans une phase pilote. Nous commençons avec Bamendjou. Ça va durer un an. Après, on va l’étendre dans d’autres communes. Nous allons fixer les critères pour le choix de nouvelles communes avec les acteurs de la plate-forme.

Pour les autres secteurs, ça dépendra de l’intérêt que ces acteurs accordent aux différents modèles. Nous sommes disposés à animer d’autres plates-formes pour améliorer les conditions de vie des populations. Ça peut être autour de l’éducation, la production et la commercialisation agricoles etc…

Propos recueillis par Michel Ferdinand
Coordonnateur du Club Médias Ouest
Mutations, 12 juin 2008
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?