FJC11 : Vu par Flaubert DJATENG

 Des trois principales choses positives et utiles  qui ont captivé son attention

Le FJC11 de 2019 à Mbalmayo a beaucoup de particularités. Je ne ferai pas de bilan, mais par contre je mentionnerai beaucoup plus les choses positives et utiles à garder et à observer qui ont marqué cette onzième édition.  Nous avons été très impressionnés par l’engouement des jeunes. D’abord pour ce qui concerne la préparation et la mise en œuvre du forum, nous avons eu la présence de plusieurs associations des jeunes, qui se sont porté volontaires et qui ont travaillé de manière bénévole, pour préparer cet événement. Une partie du succès de cette onzième édition provient de leur engagement de leur implication surtout des actions et suggestions que ces organisations ont réalisées.

La deuxième chose très importante dans le domaine des jeunes, c’est qu’il y en a parmi eux qui, même  sans être invités, ont tout fait pour être au FJC parce qu’ils tenaient à bénéficier des enseignements qu’on peut y recevoir. Cela témoigne de la place et de la notoriété que nous occupons déjà dans leur milieu. Qu’un jeune paye son transport pour venir sur le site du FJC, qu’il se bat pour intégrer les rangs et qu’il reste pour écouter et suivre avant de retourner dans sa ville, voilà une autre chose qui nous a aussi impressionnés. Nous étions également très impressionné par l’appropriation du FJC par le maire de Mbalmayo qui au départ était plutôt bien réticent mais qui dès lors qu’il a compris notre philosophie et perçu notre vision, a tout de suite adhéré et a envoyé 25 jeunes pour participer au FJC. Il a aussi veillé à ce que les activités de formation et de facilitation se passent à la commune et nous a soutenus à la cérémonie de lancement officiel. Il a offert un repas aux jeunes, mais ce qui a été encore plus intéressant, c’est que sachant que le FJC a une mission, celle  de permettre aux jeunes de découvrir le Cameroun sur le plan physique mais aussi découvrir le Cameroun avec sa dimension de l’histoire des peuples, le maire a trouvé deux patriarches auxquels il s’est associé pour venir conter l’histoire de Mbalmayo aux jeunes dans le cadre de la soirée autour du feu. Son engagement, son implication et surtout sa présence ont positivement marqué et nous lui en sommes reconnaissants. A la  conférence du lundi 15 juillet où on entretenait  les jeunes sur le concept de la décentralisation, il est venu présenter aux jeunes les enjeux  de la décentralisation vue du côté des communes. En tant que maire, il a entretenu les jeunes sur les défis de la décentralisation. Il a été présent tout le long du forum, il a été engagé, il a mis son temps, de ses ressources et même son personnel a été mis à notre disposition pour que nous puissions réussir cet événement.

La troisième chose à retenir c’est que le FJC est entré dans une phase où nous sommes plus didactiques dans le sens où dans la conception,   nous  prévoyons désormais des pratiques avec lesquelles le jeune doit rentrer. Cette  année par exemple, la présence de CAMNAFAW nous a permis de répondre à ce besoin. Par exemple  nous avons traité à fond la question de la santé sexuelle des jeunes en partant de la puberté à l’adolescence avec les grossesses précoces qu’il faut absolument éviter. Nous leur avons parlé du VIH/Sida, comment se préserver contre cela, nous leur avons donné des recommandations, poussé au dialogue avec les parents, avec les aînés. Tout ceci était bien parce que nous avons déjà le feedback des parents qui nous font savoir que les enfants sont arrivés et qu’ils font des restitutions pour le bonheur de leurs camarades qui n’étaient pas au FJC. Nous n’oublions pas parmi les choses positives à retenir la grande implication du délégué Départemental du MINJEC du Nyong et So’o. Il a mobilisé les jeunes du département et nous a lui aussi honoré de sa présence toute la semaine du Forum. Il s’est impliqué dans la mise en œuvre des différentes activités et nous a accompagnés auprès des autorités administratives et des autres partenaires, il a même accepté d’être membre du jury dans le cadre des activités d’excellence. Mentionnons pour finir l’engagement de la délégation de l’Extrême Nord. Ils sont arrivés les derniers du fait de la longue distance qui les sépare du Centre, toutes les dispositions n’étaient pas prises pour les accueillir, mais malgré tout cela ils ont fait montre d’une grandeur d’âme, ils se sont montrés patients et nous ont d’ailleurs accompagné dans la recherche des solutions et grâce leur sens de la patience malgré la grande fatigue, tout s’est bien passé.

Propos recueillis par Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?