FJC11 : LE COMPTE A REBOURS A COMMENCE

 La Région du Centre abritera bien l’événement, mais  ce ne sera pas la capitale politique Yaoundé

Au terme de la dixième édition du Forum des Jeunes du Cameroun organisée à Garoua dans la Région du Nord du 16 au 20 juillet 2018 et avec la participation effective du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique venu personnellement présider la cérémonie de lancement officiel des activités, les jeunes avaient à l’unanimité choisi la région du Centre pour abriter les festivités de la onzième édition. Comme du vin qui se bonifie avec du temps, le Forum des Jeunes du Cameroun, d’une édition à l’autre, se veut beaucoup plus attractif, instructif et édifiant pour la jeunesse camerounaise, qui doit voir en lui un levier de notre multiculturalisme et de la promotion du vivre ensemble si chers à la nation camerounaise. Les jeunes de la région du Centre qui ont donc le privilège d’être les hôtes de cette onzième édition, semblent avoir compris qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur.

En remportant haut la main, le droit d’organiser cette onzième édition devant la région de l’Extrême Nord qui la sollicitait également, les jeunes de la région du Centre ont fait le pari de ne point décevoir et donc de battre le record en matière d’organisation et de servir à la jeunesse qui se réunira à cette occasion, le plus beau de tous les FJC jusque là organisés. Et parce que qui veut aller loin, ménage sa monture, les jeunes de la région du Centre, dès le mois d’Août 2018, se sont mis au travail. Un comité local d’organisation, a depuis lors été mis sur pied et travaille très sereinement à une organisation parfaite du FJC11 dans la région du Centre.

Au rang des grandes résolutions prises par ce comité local d’organisation en vue d’une parfaite organisation du FJC11, il y a le choix de ville qui hébergera les différentes activités du FJC. Au contraire des  éditions précédentes qui se sont tenues dans les capitales régionales, Bafoussam pour l’Ouest, Ngaoundéré pour l’Adamaoua, Buea pour le Sud-Ouest, Bertoua pour l’Est et Garoua pour le Nord, Yaoundé le siège des institutions nationales ne va pas avoir ce même privilège. Les jeunes ont choisi de délocaliser l’événement dans la ville de Mbalmayo, cette belle cité historiquement célèbre et baptisée  par l’écrivain camerounais MONGO BETI du nom de Ville cruelle avec ses fameux  quartiers, Tanga nord et Tanga sud.  Une équipe de trois jeunes, membres du comité local d’organisation et conduite par le très dynamique Amadou Ali, vient  d’ailleurs de séjourner les 04 et 05 décembre dernier à Mbalmayo.  Ces trois jeunes auquel s’est  jointe la présidente  départementale  du CNJC de cette ville, étaient en mission de repérage des différents sites, et d’information des différentes autorités administratives  et des élus locaux.  La convivialité de l’accueil, la grande attention que leur ont accordée leurs différents interlocuteurs, du deuxième adjoint préfectoral du département du Nyong et Nso au Sous préfet de l’arrondissement de Mbalmayo en passant par le Délégué Département de la Jeunesse et de l’Education Civique, le Délégué Départemental du Tourisme et du Loisir, le Directeur Général adjoint de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts de Mbalmayo où pourront loger les jeunes, sont des signes qui ne trompent pas.

Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?