FJC11 : La décentralisation expliquée aux jeunes

Le conseiller Technique N°1 du MINDDEVEL  pour la partie théorique, et le Maire de la Commune de Mbalmayo pour la dimension pratique.

A côté de la santé des jeunes, du vivre ensemble et du développement durable, la décentralisation constituait un autre concept majeur du thème de la onzième édition du Forum des Jeunes du Cameroun(FJC) qui s’est tenue à dans la commune de Mbalmayo sous le patronage conjoint du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) et du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL), du 15 au 20 juillet 2019. Chacun de ces concepts majeurs qui constituaient le thème de cette onzième édition du FJC, ont fait l’objet d’un excellent décryptage par des experts en la matière, quand ils n’étaient pas tout simplement mis en scène par les jeunes au moyen du théâtre forum.

Le concept qui aura bénéficié  du plus beau des décryptages et surtout de la plus grande attention et participation des jeunes, est, à n’en point douter, celui de la décentralisation. Les jeunes qui prenaient part à cette onzième édition du Forum des Jeunes du Cameroun ont eu la fortune  d’écouter, le temps de l’après-midi du lundi 15 juillet 2019 et après la cérémonie du lancement officiel des activités par le MINJEC, deux experts  désacraliser pour leur gouverne, le concept de Décentralisation.

Pendant à peu près 90 minutes, les jeunes ont tour à tour écouté avec une attention soutenue, Monsieur Anthony Nnoke Ngwese, Conseiller Technique N°1 du MINDDEVEL et le Maire de la commune de Mbalmayo, M. Zang Mba  Obele Dieudonné.  Le Conseiller Technique N°1 du MINDDEVEL dans sa prise de parole, a structuré son propos autour du « Rôle de la jeunesse dans la mise en œuvre de la décentralisation au Cameroun ». En d’autres termes, il s’est agi pour M. Anthony Nnoké Ngwese, de faire comprendre aux jeunes ce que c’est que la décentralisation, pourquoi l’Etat camerounais a-t-il opté pour la politique de décentralisation et enfin, de présenter la décentralisation comme une opportunité pour les jeunes de participer à l’émergence du Cameroun. Dans son analyse, le Conseiller Technique N°1 du MINDDEVEL a reconnu que la société camerounaise est en grande mutation et que les jeunes qui constituent sa franche la plus importante en terme de pourcentage, souhaite de plus en plus être associée à la gestion des affaires du pays. La politique de décentralisation mise en œuvre depuis quelques années par l’Etat camerounais, sonne donc comme une excellente réponse à ce désir d’implication et participation des jeunes à la gestion de la chose publique. Et pour que la participation des jeunes à la gestion de la chose publique soit effective, ces derniers ne doivent pas abandonner le terrain de la politique. Il a vivement conseillé aux jeunes de s’inscrire massivement sur les listes électorales afin de prendre part aux différentes élections locales. Il a émis le vœu de voir, les jeunes devenir des acteurs politiques de premier plan, et surtout  d’être de bons démocrates.

A la suite de M. Anthony Nnoké Ngwese qui a épluché pour les jeunes les différents contours théoriques et juridiques de la politique de décentralisation et du rôle qui devrait être celui de la jeunesse camerounaise dans sa mise en œuvre, la parole est revenue au Maire de la Commune de Mbalmayo, M. Zang Mba Obele Dieudonné, qui en sa qualité d’homme de terrain et pétri d’expérience en la matière, a partagé son savoir avoir avec les jeunes. Au-delà de son partage d’expérience qui a mis en lumière les différentes actions et projets de sa commune en faveur de la jeunesse du département du Nyong et So’o, le Maire Dieudonné Zang Mba Obelé a lui aussi exhorté les jeunes à s’impliquer en politique. Les jeunes doivent cesser de faire de la figuration, les aînés doivent leur donner leur chance en leur mettant le pied à l’étrier. Engagement sur l’honneur ou simple propagande électorale, le maire de la commune de Mbalmayo a fait la promesse d’inscrire au moins un jeune de sa commune présent au FJC11 dans sa liste pour les prochaines consultations électorales. Il a aussi juré sur l’honneur de donner à un jeune la chance de le battre s’il se montre convaincant et s’attire les suffrages des populations.

Soucieux de comprendre davantage, les jeunes ne se sont pas privé de poser une foultitude de questions dont certaines à la limite de l’impertinence, aux conférenciers du jour et tout particulièrement au Maire.  Dans une ambiance bien détendue, les deux  interlocuteurs des jeunes ont apporté des réponses qui ont très certainement satisfait leur curiosité au regard de  leurs réactions positives au terme de cette conférence. Aujourd’hui où le corps électoral a enfin été  convoqué par le Président de la République, les jeunes de la Commune de Mbalmayo, doivent pouvoir mesurer le degré de sincérité du maire Dieudonné Zang Mba Obelé.

Basile Honoré TCHUISSE

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?