Etat des lieux du secteur de la santé de la commune de Bamendjou (1ère partie)

Acteurs, caractéristiques et contraintes

Réunir des acteurs dont les intérêts sont différents voire opposés n’est pas tâche aisée. C’est pourtant là un des challenges de la plate-forme. Encore faut-il au préalable les identifier. Voici l’état des lieux en cette phase du projet.

1. La collectivité locale

Commune de Bamendjou
Tél: 33 44 54 17
Personne-contact : M. FOSSI Sylvestre | 2ème adjoint au Maire
Tél: 77 88 57 15

  • Une commission des affaires sociales (santé, éducation, etc.)
    Caractéristiques
  • Des appuis aux différentes campagnes de vaccination
  • Regroupement des acteurs de la lutte contre le VIH/SIDA au sein d’une équipe municipale
  • Une vision du développement local en général et dans le domaine de la santé en particulier
    (Plan de Développement Communal, Profil municipal en matière de lutte contre le VIH/SIDA, Répertoire Municipal en matière de lutte contre le VIH/SIDA, Comment combattre le VIH/SIDA, Autonomiser les femmes face au VIH/SIDA, etc.)
    Contraintes fortes
  • Les autorités municipales déplorent cependant l’insuffisance de pouvoir qu’elles ont à contrôler et assurer la bonne gouvernance dans les formations sanitaires
  • Selon les responsables communaux, l’absence de fiabilité de la gestion des pro-pharmacies et du patrimoine des différentes formations sanitaires publiques est un risque.
  • La commune n’a aucun espace d’échange avec les structures de dialogue
  • Le budget municipal de l’exercice en cours prévoit une enveloppe destinée à l’appui des centres de santé. Cependant les domaines d’intervention restent à définir
  • L’engagement des agents communautaires dans les formations sanitaires publiques n’implique à aucun moment l’autorité municipale ;
  • La Commune n’est pas consultée, ni informée lorsque les actions d’envergure dans le secteur santé sont réalisées par les organisations dites connexes (voir ci dessous)
  • La commune est suffisamment critiquée pour n’avoir pas participé au dernier plan de développement du secteur de la santé de la commune

2. Le relais sectoriel :

Service de santé de district de Bamendjou

Tél: 33 44 25 98
Personne de contact : Dr FOTSO Talla Jacques
Tél: 77 27 62 96

Caractéristiques

Assure la coordination de toutes les activités de santé dans la commune de Bamendjou.
Une réunion de coordination mensuelle s’y tient tous les mois ; le premier vendredi de chaque mois. Toutefois, cette date doit se définir après le 05. Cette réunion réussit à regrouper toutes les formations sanitaires reconnues par le ministère de la santé publique et les structures de dialogue du secteur de santé

Contraintes fortes

  • Le service santé de district éprouve des difficultés dues à la surestimation de la population ;
  • Le bénévolat des relais communautaires constitue un frein aux activités du service dans le domaine de la santé préventive ;
  • L’inégalité de qualification et de rémunération du personnel soignant dans les formations sanitaires est à l’origine des différences observées dans la qualité des soins de santé

3. Les formations sanitaires privées (08) et publiques (09)

Caractéristiques

Les formations sanitaires sont aidées dans leurs services de tous les jours par les COSA
Chaque CSI publique coordonne les activités de santé d’une aire de santé en collaboration avec tous les acteurs du domaine de la santé.
La population du district est estimée à 64 668 âmes
Un médecin de l’Etat dans les services publics

Offre des soins en médecine moderne (européenne) et chinoise
Collaboration avec les tradipraticiens
Un médecin dans le secteur privé

Contraintes fortes

Les formations sanitaires privées ne coordonnent pas leurs actions dans les aires de santé
Les COGE des formations sanitaires privées sont dépourvus de représentants de la population

  • 82% du personnel sanitaire publics est communautaire
  • le district de santé ne dispose que d’un médecin pour 64 668 âmes
  • les élites manipulent les affectations des chefs de CSI publique
  • mauvaise gestion des fonds de solidarité
  • insuffisance qualitative et quantitative de personnels soignants
  • difficultés d’accès à l’eau potable
  • adhésion insuffisante de la population aux activités de soins préventifs
  • bénévolat du COSA
  • soutien insuffisant de la part des élites et de la commune
  • concurrence déloyale de la part des tradipraticiens
  • prolifération des CSI privés autour du centre urbain de Bamendjou
  • collaboration insuffisante entre les formations sanitaires
  • mauvaise transition entre les systèmes de soins payant et non-payant

4. Les structures de dialogues

Caractéristiques

Les espaces de dialogue réunissent tous les acteurs: Formations sanitaires, COSA, OSC qui y font le point des opérations de santé publique et la gestion des connaissances techniques et administratives
Les Comités de santé représentent toutes les sensibilités de la population ;
Participent à la gestion du patrimoine du CSI public
Sont rattachés au CSI public
Disposent d’un COGE qui veille sur les aspects financiers du CSI public

Contraintes fortes

Complicité entre les COGE et les chefs des CSI publics
Légitimité insuffisante des COSA/COGE
Cooptation des membres des COSA
Bénévolat
Les membres des COSA et relais communautaires sont en majorité des hommes
Insuffisance de gouvernance dans les pro-pharmacies
Vente de médicaments parallèles
Mauvaise utilisation des carnets de santé

5. Mutuelle santé

Caractéristiques

Collecte les cotisations des membres
Prend en charge des malades membres
Effectue des partenariats avec les formations sanitaires

Contraintes fortes

Faible adhésion des populations
Incompréhension des enjeux par la population et les acteurs
Absence de protocole de soins (traitement) : longue liste de médicaments et sur enchère des médicaments
Irrégularité des cotisations

6. Les organisations de la société civile (OSC)

Caractéristiques

Il y a 3 ONG et associations impliquées dans les programmes de santé préventive et du VIH/SIDA. On peut relever :
Les équipes de pilotage légères
La collaboration avec la commune

Contraintes fortes

Absence de spécialiste santé dans les équipes
Absence de collaboration entre elles

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?