Des jeunes à la conquête des chutes d’Ekom-Nkam – Moungo

Ils étaient une soixantaine à prendre d’assaut le célèbre site où fut tournée une partie du célèbre film « Tarzan».

Au lendemain de la cérémonie d’ouverture du Forum des Jeunes du Cameroun, présidée par le Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, les jeunes se sont rendus le 17 juillet 2021 dans l’arrondissement de Melong, dans le cadre de la sortie découverte. Accompagnés des délégués de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, ainsi que celui du Tourisme du département du Moungo, ils ont dans un premier temps parcouru 45 kilomètres, avant d’arpenter des centaines  de marches d’escaliers, à la conquête du pied de la chute.

Mais avant d’y arriver, des dispositions avaient été déjà prises par le Délégué du tourisme pour leur accueil et visite guidée sur les lieux, sous la conduite de monsieur Ekango, gestionnaire des lieux. C’est ainsi que des conseils pratiques leur ont été donnés avant la convergence vers le site de la chute. Deux étapes ont ponctué cette vite. Dans un premier temps, l’histoire de ladite chute, la présentation de sa porte d’entrée ainsi que les petites anecdotes qui font de ce lieu un espace mythique. C’est d’ailleurs au niveau de cette porte d’entrée que se situe l’arbre centenaire qui a été utilisé dans le tournage d’une partie du film «Tarzan». L’un des guides n’a d’ailleurs pas manqué de résumer ledit film pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de le regarder.

C’est avec un intérêt particulier que les jeunes et leurs encadreurs ont parcouru les différentes étapes qui mènent au pied de la chute ou ils ont contemplé de près les merveilles de la nature. Lors de la séance d’évaluation, ils étaient nombreux à déclarer avoir retenu que les chutes d’Ekom-Nkam sont en même temps un lieu de découverte, mais aussi d’élévation spirituelle et de mise en contact de l’être humain avec la nature. Ils n’ont cependant pas manqué de faire quelques suggestions en vue d’améliorer la qualité des prestations. Il s’agit entre autres de l’aménagement de la voie d’accès, presque impraticable en saison de pluie et la création des espaces de loisir, pour plus de rentabilité, autour du site.

Éducation sociale et financière

La deuxième activité de la journée a porté sur l’éducation financière. Animée par le Chargé de suivi et capitalisation de Zenü Network, elle a permis aux jeunes d’être outillés sur les notions d’épargne, de projet, de budgétisation, d’autonomisation et d’entreprenariat. L’approche «brainstorming» a permis à la majorité de jeunes de participer aux échanges, en donnant leurs avis.

Cette séquence a été enrichie par Carole Fopa, la responsable de Yong Social Development Actors (Ysda), l’un des points focaux du programme CitizenSchool dans la région de l’Ouest, et Victorine Élise Edougue, chef service de l’éducation civique, intégration nationale, insertion sociale des jeunes et du volontariat à la délégation départementale de la jeunesse et de l’éducation civique du Moungo.

Si la première les a davantage édifié les jeunes sur l’entreprise sociale et financière telle que pratiquée au sein des clubs d’éducation civique et intégration nationale accompagnés par Zenü Network, la seconde quant à elle a parlé des opportunités offertes aux jeunes dans le cadre des projets et programmes gouvernementaux notamment le Plan triennal spécial jeune.  Pour sortir de ce chapitre, les jeunes ont été invités à se référer aux délégations d’arrondissements, départementales et régionales de la jeunesse, ainsi que dans les Centre multifonctionnels de promotion des jeunes (CMPJ), tant au niveau des arrondissements, des départements que des régions.

Blaise Nzupiap

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2021 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?