Commune de Banka : Le taux d’exécution du BIP préoccupe les citoyens

Rendu au mois d’août 2020, la Commune de Banka, située dans le département du Haut-Nkam, enregistre un taux d’exécution du Budget d’investissement public (Bip) de zéro pourcent.

Le premier Comité régional de suivi de l’exécution physico-financière de l’investissement public 2020 dans la région de l’Ouest s’est tenu le 17 août 2020 dans la salle des délibérations de la délégation régionale du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat). Présidé par l’honorable David Manfouo,  cette rencontre a connu la participation d’une cinquantaine de participants dont des ingénieurs de marchés publics, les Cadres Communaux de développement, les maires, les organisations de la société civile et les représentants des medias.

Il était question au cours des travaux de recueillir des observations relatives à la qualité et à la réalisation des projets, d’enregistrer les écarts entre les prévisions et les réalisations et évaluer le niveau de satisfaction des besoins des bénéficiaires. Dans l’ensemble, la région de l’Ouest a enregistré, fin juillet 2020, un taux d’exécution du Budget d’Investissement Public (BIP) de 23,90%. Un taux qui peux s’expliquer par le retard dans le processus de contractualisation, la faible capacité technique des entreprises à conduire les travaux, le faible taux de paiement au niveau de la trésorerie et la faible présentation des comptes, la non appropriation du nouveau cadre juridique régissant les marchés publics par les Maîtres d’ouvrage/autorités contractantes, les conflits d’intérêts dans les commissions de passation des marchés, le non-paiement des frais de sessions des membres des commissions de passation des marchés, le retard dans la prise de service de l’exécutif communal de certaines mairies ; la reprise des procédures due aux dysfonctionnements constatées dans certaines commissions de passation des marchés.

Pour ce qui est du cas précis de la Commune de Banka, les 09 projets attendus ont vu la les  marchés passés mais le taux d’exécution est encore à 0%.  Dans le même département, les Communes de Bafang, de Kékem et de Bakou se trouvent dans la même situation, avec 0% de taux d’exécution. Soit un taux d’exécution physique global de 5,3 % dans le département du Haut-Nkam. D’où l’exhortation des maîtres d’ouvrage à plus d’implication dans le suivi de l’exécution des projets sur le terrain. C’est dans ce contexte que se tiennent dans la Commune de Banka, 02 sessions de renforcement des capacités des Organisations de la société civile (OSC), des associations de villages, des chefs de quartiers et des responsables des comités de développement et autres acteurs de développement sur le suivi des investissements publics. Les ateliers sont organisés dans le cadre du projet Suivi Finances Ouest, porté par Zenü Network et ses entités affiliées. A l’ouverture des travaux, le A2 au Maire, Ebenezer Epanda Nyambe, et le Coordonnateur de Zenü Network, Flaubert Djateng, ont lancé une invite en vue d’une implication individuelle et totale dans le suivi de tous les chantiers qui seront entrepris dans la collectivité pour le compte du budget d’investissement public. Car de leur suivi citoyen dépendra la qualité des ouvrages.

Les modules de formation portent entre autres sur les généralités sur les  généralités sur les investissements publics, la typologie des projets d’investissement public, les repères historiques et reconnaissance institutionnelle, la place des Osc dans le dispositif de suivi du Bip, la citoyenneté et le rôle du citoyen dans l’espace communal, les techniques de suivi efficace pour la redevabilité de l’action publique…Au regard du contenu de la formation, les participants présents, au regard du classement de leur Commune, ont pris l’engagement d’accompagner l’exécutif afin que les projets qui seront réalisés dans leurs groupements respectifs, pour le compte de l’exercice 2020, soient réalisés dans de meilleurs délais et que seuls les ouvrages de qualité soient réceptionnés. Ces projets sont entre autres la construction de la Brigade de Gendarmerie de Banka, la réhabilitation de salles de classe, l’alimentation en eau potable, la construction d’un centre de santé intégré, d’un forage à pompe à motricité humaine, la réhabilitation des routes communales, des appuis en appareillage aux populations vulnérables et la construction d’un ponceau.

La rédaction .

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?