Cameroun/enseignement secondaire : les campus scolaires comme des volcans endormis !

Les incidents survenus ce lundi 22 janvier 2024 au Lycée bilingue d’Etoug Ebe, un quartier de la ville de Yaoundé, en plus des problèmes d’indiscipline devenue chronique qu’ils posent, remettent au devant de la scène, la problématique de la sécurité sur les campus et de la mauvaise gestion des établissements scolaires par l’écartement de la norme.

Au-delà de ce cas qui est loin d’être isolé, il y a longtemps que la population scolaire sur nos campus a cru de manière exponentielle depuis des lustres. En effet, des lieux d’apprentissage dont la structure est régie par des normes canoniques encore en vigueur ont été transformés en camps de concentration regroupant parfois 10 000 élèves sur des espaces réduits.

Pourtant, la Circulaire N°48/G/8/MINEDUC signée du Dr Robert Mbella Mbappe en 1996 définit les « structures canoniques des établissements d’enseignement secondaire général et technique ». Selon ce texte, aucun établissement secondaire, quelles que soient sa spécificité et la demande, ne devrait dépasser 46 divisions pour un lycée à cycle complet de type anglophone soit 2760 élèves, et 42 divisions soit 2520 élèves pour un lycée à cycle complet de type francophone à raison de 60 élèves par division. Pour les lycées bilingues, les effectifs cumulés des sections francophones et anglophones devraient donc être de 5280 élèves.

A ce sureffectif vient s’ajouter le nombre limité des entrées et des sorties aménagées pour canaliser ce flot de plus en plus important d’élèves. Dans le souci compréhensible d’assurer la sécurité sur les campus scolaires, des restrictions sont imposées sur ces issues vitales en cas de danger ou de mouvements de foule comme cela a été le cas ce matin au Lycée bilingue d’Etoug Ebé à Yaoundé.

Il est plus que temps de repenser nos établissements scolaires pour qu’ils cessent d’être des lieux de violence où le danger est permanent, au lieu d’être des lieux d’apprentissage et d’acquisition du savoir.

Augustin Ntchamande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zenü Network (2005-2025) : bientôt 20 années d’actions en faveur de la jeunesse et du développement local !

Créée en 2005 et  reconnue légalement le 27 avril 2006, l’organisation Zenü Network s’est distinguée dans le landernau associatif au Cameroun en général et dans la Région de l’Ouest en particulier par des initiatives novatrices dans les secteurs de la jeunesse, de la décentralisation, du développement local et plus récemment du suivi des projets d’investissement public.

Read More »

Gouvernance des établissements scolaires : la société civile au chevet des Apee.

Dans le cadre de notre dossier sur le transfert des compétences aux Conseils Régionaux en matière d’Enseignement Secondaire, nous avons traité dans les 2 précédents articles des nouvelles dynamiques de pouvoirs qui se mettent en place au sein des structures scolaires et du détournement du volontarisme parental au sein des Associations des parents d’élèves et d’enseignants

Read More »

APEE : un volontarisme parental contrarié et détourné qui est à restaurer.

Estimées à 4,5 milliards de FCFA dans une étude réalisée dans la région de l’Ouest en 2017 par Zenü Network, ce sont aujourd’hui près de 34 milliards 334 millions, estimés sur la base d’un taux officiel moyen de 25000 FCFA par élève pour un effectif de 1 million 373 375 élèves dans le secondaire public au niveau national, qui sont mobilisés chaque année.

Read More »

Décentralisation: quand le transfert des compétences aux Conseils Régionaux bousculent les dynamiques des pouvoirs dans les établissements secondaires (suite).

Estimées à 4,5 milliards de FCFA dans une étude réalisée dans la région de l’Ouest en 2017 par Zenü Network, ce sont aujourd’hui près de 34 milliards 334 millions, estimés sur la base d’un taux officiel moyen de 25000 FCFA par élève pour un effectif de 1 million 373 375 élèves dans le secondaire public, qui sont mobilisés chaque année

Read More »