Bafoussam : Des leaders jeunes à l’école de la riposte contre la Covid-19

Pendant 3 jours, ils seront outillés sur la « responsabilisation et le renforcement de la résilience des jeunes dans la riposte contre la Covid-19 ».

Ils sont au total 41 jeunes, soit 21 filles et 20 garçons, issus des 10 régions du Cameroun, à séjourner dans la ville de Bafoussam. C’est dans le cadre d’un atelier de renforcement des capacités organisé par Zenü Network et ses partenaires que sont Camnafaw et le Ministère de la jeunesse et de l’Éducation Civique. Le thème de l’atelier porte sur la responsabilisation et le renforcement de la résilience des jeunes dans la riposte contre la Covid-19. Compte tenu de la cible, tous des jeunes, un accent est également mis sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH-sida et l’intégration sociale.

La résilience et cohésion sociale chez les jeunes ; la citoyenneté et le vivre ensemble : le rôle des leaders jeunes ; la communication pour le changement de comportement (CCC) et la communication pour le développement ; la Covid-19 : origine, manifestations, enjeux sociaux et sanitaires au Cameroun : rôle des leaders de jeunesse dans la prévention ; la santé sexuelle et reproductive des jeunes et le VIH en contexte de Covid-19 : nouveaux défis ; leadership et gouvernance en milieu associatif en contexte de la décentralisation : quels modèles pour quels résultats et les techniques de mobilisation communautaire sont les modules sur lesquels les jeunes sont en train d’être formés.

Dans son mot de bienvenue, le Coordonnateur de Zenü Network a exhorté les participants à « engager, sur le territoire national, 5.000 jeunes au respect des mesures barrières par leur formation et leur suivi. Nous attendons de vous, en terme de résultats, la mise sur pied d’un dispositif digital, opérationnel, de sensibilisation contre la Covid-19 à travers les réseaux sociaux ». Il explique la prise en compte du volet santé sexuelle et reproductive des jeunes et le VIH en contexte de Covid-19 par le fait qu’«avec le système de mi-temps qui commence dans les établissements scolaires, des jeunes vont, à n’en point douter, se livrer à des activités sexuelles plus ou moins non protégées. Ce qui a pour conséquence une augmentation considérable des grossesses précoces ainsi que des infections sexuellement transmissibles ».

Prenant à son tour la parole pour le discours d’ouverture, le Délégué régional de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, Samuel Apoowo Ndea, s’est félicité de ce que les thématiques qui seront abordés durant les 3 jours vont en droite ligne avec les objectifs du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique. « La jeunesse camerounaise est en construction. Merci à Zenü Network et Camnafaw pour l’accompagnement des jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive et de riposte contre la Covid-19. A vous les jeunes, vous devez être prêts à prendre la relève de la gestion du pays demain, surtout que l’atelier porte sur votre capacité à adresser les problèmes de changement. Je vous exhorte à former aussi 5000 leaders jeunes pour une révolution en matière de changement des mentalités », a invité le Délégué régional.  Au terme de 3 mois d’activités sur le terrain, un concours d’intégration nationale sur le vivre-ensemble sera d’ailleurs organisé et les 5 meilleurs jeunes primés.

La rédaction

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?