PECAC : Les points focaux évaluent le trimestre précédant

Pour éviter toute forme de navigation à vue et s’assurer que les activités planifiées sont méthodiquement menées, il a été institué au sein de Zenü Network une rencontre trimestrielle de ses différents points focaux.  C’est dans cette logique que le 25 janvier dernier, les différents points focaux du Programme d’Education à la Citoyenneté Active et la Culture(PECAC) de Zenü Network, implantés dans les huit départements de la région de l’Ouest auxquels il faut ajouter le CEFAN, point focal du département du Mfoundi dans le Centre, se sont retrouvés au siège à Bafoussam. L’objectif global de cette rencontre que présidait personnellement Djateng Flaubert, le coordonnateur de Zenü Network, se résumait à apprécier le degré de mise en œuvre des activités planifiées au cours du quatrième trimestre du PECAC et planifier par la suite celles du cinquième.

Plus spécifiquement, les différents responsables de ces points focaux qui étaient pour la plupart accompagnés de leurs animateurs de projets sur le terrain, ont partagé et échangé des informations et expériences de terrain, avant de passer à l’appréciation des activités menée pendant le quatrième trimestre du PECAC  à savoir la période allant de septembre à décembre 2018. A propos du partage d’expérience, celle de KFA, point focal dans les Bamboutos, a été la plus captivante. Et pour cause, il avait été fortement recommandé aux points focaux, lors de la rencontre de planification des activités du quatrième trimestre, de tout mettre en œuvre pour rendre effectif le dépouillement des boîtes à dénonciation au sein des établissements scolaires. La lutte contre la corruption et toute autre forme de déviance en milieu scolaire passant selon la philosophie de Zenü Network par la dénonciation, les superviseurs des Clubs d’Education Civique et d’Intégration Nationale(CECIN), devraient encourager les jeunes à user des boîtes à dénonciation comme d’un instrument de liberté et de rectification des mœurs en milieu scolaire. C’est pour cela, qu’il avait été recommandé dans le pire des cas, au moins un dépouillement mensuel et par établissement scolaire.

Seulement voilà, il se trouve que dans cet exercice, très peu de points focaux se sont montrés à la hauteur des espérances ou des objectifs fixés. En conséquence, KFA qui a réalisé le plus grand nombre de dépouillements au cours du trimestre, a partagé son expérience avec les autres afin qu’ils s’en inspirent  pour se montrer à l’avenir à la hauteur des attentes. Et pour que les enfants dénoncent, il faut éviter de leur donner l’impression que la boîte à dénonciation est un instrument supplémentaire de répression et de leur musellement. La boîte à dénonciation a martelé le coordonnateur de Zenü Network, doit inspirer confiance aux jeunes et leur donner le sentiment que grâce à elle, ils peuvent redresser la société qui va à vau l’eau.

Un autre temps fort de cette rencontre des points focaux, on l’a dit, c’était bien entendu la planification des activités du cinquième trimestre. Il a donc été recommandé aux points focaux des activités phares qui faciliteraient la vulgarisation des différents outils conçus et expérimentés par Zenü Network pour lutter contre la corruption en milieu scolaire. Et par rapport au Forum des Jeunes du Cameroun qui, pour sa onzième édition se tiendra à Mbalmayo dans la région du Centre, les points focaux ont pris chacun l’engagement de se rapprocher des élus locaux pour les persuader de l’intérêt qu’ils ont à parrainer la participation des jeunes à ce grand rendez-vous du mois de juillet 2019 au cours duquel ils vont plancher sur le thème de la jeunesse dans son rapport à la décentralisation et au vivre ensemble. En fin il est bon de signaler que Blaise NZUPIAP, le coordonnateur adjoint de Zenü Network qui avait eu la charge de souhaiter les bienvenus aux différents participants, tout en les félicitant pour tous les efforts consentis en vue de la bonne avancée du programme, a relevé quelques insuffisances dans les rapports qui ne capitalisent pas toutes les activités menées ou ne respectent le canevas recommandé. Il a par la même occasion exhorté les uns et les autres à redoubler  d’efforts en vue d’une atteinte plus sereine des objectifs fixés par le PECAC.

Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2019 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?