Des élèves sensibilisés sur les dangers de la consommation des stupéfiants.

Dans le cadre des activités relatives à l’éducation à la citoyenneté, ils ont été entretenus sur le sujet au cours d’une causerie éducative.

Vue de la salle


Le mercredi 9 novembre 2016, le Club d’éducation civique et intégration nationale du Lycée de Bahouan a organisé une double activité. Une projection du film «Bel ami», une œuvre au programme en classe de 1ère, et une causerie éducative sur les dangers de la consommation de la drogue et des stupéfiants en milieu scolaire. La particularité de la deuxième activité c’est qu’elle regroupait en majorité des élèves membres du Cecin, des classes de 6e jusqu’en seconde, des chefs et délégués de classes.

Causerie éducative sur les drogues et stupéfiants

Dans une approche pédagogique, avec le souci de faire passer le message, les panélistes ont tour à tour entretenu les élèves sur les causes de la consommation des drogues et stupéfiants (alcool, cigarettes et drogues sous toutes ses formes), leurs manifestions et les conséquences. Ainsi, il est ressorti entre autres comme causes de la consommation de la drogue : la désintégration de la cellule familiale, le mimétisme, la mauvaise compagnie, l’insubordination et bien d’autres.

Le superviseur du CECIN pendant sa présentation

L’une des conséquences immédiates c’est la dépendance, le vandalisme, la violence ou la volonté de toujours dominer, l’échec scolaire, la perte de la réputation, la dépression qui très souvent abouti à la névrose ou la folie. Ainsi, il leur a été rappelé que les élèves qui consomment de la drogue ou de l’alcool sont vulnérables à de nombreuses maladies ainsi qu’à des actes de débauche de toute sorte. Raison pour laquelle il n’est pas du tout conseillé de fréquenter les fumeurs, de peur d’être exposés au même titre que eux, ou encore de consommer de l’alcool par mimétisme. Ce qui, sur le long terme, expose à la cirrhose du foie et bien d’autres infections difficilement curables.

Séquence du film

A la fin de la projection du film «Bel Ami», les élèves des classes de 1ère et Tle en grande majorité ont non seulement échangé avec leurs enseignants (dont le superviseur du CECIN) sur l’œuvre en général, mais aussi en particulier sur les thématiques ayant trait à la débauche. Le rapprochement entre le fil «Bel Ami» et la causerie éducative était une conciliation entre les programmes scolaires et le vécu quotidien, pour préparer les élèves à mieux affronter le monde socio-professionnel.

Une attitude des élèves pendant la projection

Les élèves ont non seulement été invités à dénoncer tous ceux de leurs camarades qui consomment de l’alcool et des stupéfiants, mais de surtout respecter les étapes du Mécanisme de dénonciation des actes de corruption et de harcèlement en milieu scolaire (Meprodec).

La rédaction
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2020 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?