CECIN :Journées portes ouvertes du département de la Mifi

SONY DSC

 

Le lycée classique de Bafoussam a eu l’honneur comme par le passé d’accueillir l’événement.

 Les journées portes ouvertes des Clubs d’Education Civique et d’Intégration Nationale(CECIN) des établissements scolaires du département de la Mifi, se sont tenues le mercredi 27 mars 2019 au lycée classique de Bafoussam.  A l’initiative de l’Organisation Nationale des Parents pour  la Promotion de l’Education  au Cameroun(ONAPED) le point focal du Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture (PECAC) de Zenü Network, ce sont environ 150 élèves venus de 13 établissements scolaires publics et privés, accompagnés de leurs encadreurs, qui ont pris part aux différentes activités des journées portes ouvertes des Clubs d’Education Civique et d’Intégration Nationale du département de la Mifi.

Présidée par le Délégué Départemental des Enseignements Secondaires de la Mifi qu’assistait son homologue de la Jeunesse et de l’Education Civique tous deux représentés, l’organisation de ces journées portes ouvertes, se donnait pour objectif, d’offrir un cadre d’émulation pour favoriser et faciliter l’expression des talents des jeunes, membres des CECIN des établissements scolaires cibles du PECAC de Zenü Network. Plus précisément, il s’agissait entre autre, de permettre aux CECIN de faire la promotion de leurs activités dans un espace d’expression plus ouvert, de favoriser l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre les CECIN et entre les superviseurs, intéresser lepublic en général et les soutiens potentiels du Forum des Jeunes du Cameroun (FJC) en particulier aux activités du CECIN.

SONY DSC

Dans l’ensemble, ce fut plutôt une journée  bien réussie. La grande mobilisation des jeunes ‘’cécinois’’ et de leurs encadreurs, a tôt fait de mettre un terme aux appréhensions d’Augustin NTCHAMANDE, le responsable d’ONAPED. Pour avoir pensé cette activité un peu à la dernière minute, il redoutait la réticence des superviseurs, surtout que dans la plupart des établissements scolaires, les élèves, pendant la semaine retenue, étaient astreints aux évaluations de fin de séquence. Donc, toutes ces contraintes n’ont pas suffi à émousser leur enthousiasme. Bien au contraire, ceux qui étaient présents ont marqué de leurs empreintes cette journée à travers leurs différentes prestations, que ce soit dans le domaine de la poésie, des sketches, de l’artisanat, des danses patrimoniales, sans oublier la table ronde sur les effets nocifs de la consommation des drogues et des stupéfiants par les jeunes en milieu scolaire.

SONY DSC

Les représentants des délégués départementaux qui dans la phase protocolaire avaient pris la parole, ont non seulement apprécié l’initiative, mais surtout, ils ont félicité Zenü Network pour son engagement permanent auprès de la jeunesse camerounaise en général et celle de la Mifi en particulier. Les représentants de ces deux départements ministériels en charge de la jeunesse, ont dit être conscients de tous les efforts entrepris par Zenü Network en vue d’inculquer aux jeunes un esprit de citoyenneté responsable pour un mieux vivre ensemble au Cameroun. Cette journée s’est achevée par une sortie découverte des jeunes à la chefferie Bafoussam.

Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2019 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?