CECIN-AFLATEEN : Un mariage de raison

Il s’agit pour Zenü Network et le  SNAES  non seulement d’économiser leurs énergies, mais aussi d’éviter aux jeunes la dispersion de leurs énergies en superposant un club à un autre. 

C’est désormais acté, les Clubs d’Education Civique et d’Intégration Nationale(CECIN) du moins dans la région de l’Ouest, vont faire leur propre mue pour devenir des CECIN/Aflateen. C’est-à-dire en d’autres termes qu’en plus des activités traditionnellement mises en œuvre, les CECIN vont élargir leurs modules à ceux d’Aflatoun International, à savoir l’entreprenariat à travers l’éducation sociale et financière.  Les responsables d’Aflatoun International au Cameroun, conscients certainement de la flopée des clubs existants en milieu scolaire, n’ont pas voulu tomber dans le piège de la création d’un club de plus ou de trop.

Un état des lieux de l’existence et du fonctionnement des clubs scolaires montre que, dans nos établissements scolaires, il existe tout une multitude de clubs qui ont les mêmes missions ou poursuivent à une virgule près, les mêmes objectifs. Pour des raisons souvent inexplicables, les promoteurs desdits clubs se montrent Incapables de fédérer leurs énergies pour plus d’efficacité ou d’efficience de leurs actions. En plus cette pléthore des clubs aux intérêts contradictoires malgré la similitude des missions et des objectifs, a souvent pour conséquence immédiate, la dispersion des énergies et une concurrence malsaine à laquelle il faut ajouter des résultats plus que mitigés, pour ne pas dire inexistants. Conséquences, de nombreux clubs scolaires existent uniquement sur papier. Ils  ne possèdent aucun plan d’action et leur unique activité se résument à la mise sur pied d’un bureau exécutif et de quelques doléances adressées à l’administration scolaire.

Zenü Network et le SNAES, ont su se mettre au dessus de toutes ces basses considérations et fédérer leurs énergies dans le plus grand intérêt des jeunes qui dans leur formation citoyenne ont grandement besoin de l’accompagnement de la société civile. Et comme nous l’a expliqué Roger KAFFO FOKOU, le secrétaire général du SNAES( Syndicat National Autonome de l’Enseignement Secondaire), l’association Cecin-Aflateen découle de l’histoire commune entre Zenü Network et le SNAES. Le SNAES selon lui, a depuis de longues années toujours  entretenu de très bonnes relations avec Zenü Network.  Ces deux organisations citoyennes ont ensemble conduit en commun des opérations parmi lesquelles on doit citer l’observation des examens officiels, la lutte contre la corruption en milieu scolaire. Elles se sont généralement retrouvées sur des objectifs communs et ont travaillé ensemble.   Ce travail  commun a permis  au SNAES d’être convaincu  du sérieux du travail de Zenü Network. En conséquence,  quand il a été question de travailler avec les ONG camerounaises, le SNAES a immédiatement pensé à Zenü Network qui à ses yeux au niveau de la société civile est une organisation sérieuse dont les résultats de son action sur le terrain plaident en sa faveur. A cette première raison, le Secrétaire Général du SNAES trouve une seconde.

La deuxième raison pour laquelle le SNAES a  choisi Zenü Network, explique Roger KAFFO FOKOU, c’est que cette organisation a sur le terrain à l’Ouest, des clubs cecin  dont les objectifs cadrent déjà avec 50% des objectifs  d’Aflatoun International à savoir, l’éducation sociale financière et entrepreneuriale. Quand à Aflatoun International on parle d’éducation sociale il s’agit justement de construire une citoyenneté responsable à la fois  au niveau national et international.  A travers les clubs Aflateen, il est question de  former des  citoyens qui comprennent que les valeurs les plus importantes  sont des valeurs morales, de responsabilité de vivre ensemble.  Et tout ceci constitue déjà  tout un pan de l’action des clubs cecin pilotés par Zenü Network.

En personnes responsables et soucieuses de point disperser inutilement les énergies, ni embarrasser les jeunes qui voudraient bien bénéficier des contenus des différents modules mis en œuvre par ces deux clubs, le SNAES s’est posé  la question de l’opportunité ou de la pertinence de la création d’un club  parallèle qui fait une bonne partie de ce que fait déjà Zenü Network. Le SNAES a donc pensé à collaborer avec Zenü Network en vue de la mutation des CECIN en CECIN-Aflateen. Il s’agit simplement de reprendre au sein desdits clubs, les modules existants auxquels  on doit  ajouter une dimension financière et on aboutira à l’éducation sociale, financière et entrepreneuriale.

Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2019 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?