Promotion : Ces hommes du MEPRODEC qui prennent des galons

Franklin Ludovic Kamtché et Jean Nguetoum  sont les derniers en date.

Depuis que Zenü Network a initié et commencé la mise en œuvre d’un programme de gouvernance scolaire dans la région de l’Ouest Cameroun, ils sont désormais nombreux, ces enseignants qui,  impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, sont aujourd’hui récompensés par l’Etat qui leur a fait confiance en leur accordant des hautes fonctions de responsabilités au sein des structures déconcentrées du ministère des Enseignements Secondaires.

Dieudonné Martin YEMANI, ancien inspecteur régional d’histoire géographie et d’éducation civique, depuis deux ans, a été promu au poste de Directeur du Centre d’Appui à l’Action Pédagogique (Caap) à Bafoussam. Dans sa collaboration avec Zenü Network, il a contribué à la conception et à la rédaction des conclusions de deux études dont «Le Guide de gestion des APEE»  et «La Mallette pédagogique des Cecin». Deux outils majeurs produits et édités par Zenü Network, qui aujourd’hui doivent servir de livre de chevet à tous les responsables soucieux de la gouvernance en milieu scolaire.

Citons ensuite Jean Nguetoum, le désormais Délégué départemental des enseignements secondaires des Bamboutos. Du temps où il fut le proviseur du Lycée technique de Mbouda, son engagement en faveur de la lutte contre la corruption et le harcèlement sexuel en milieu scolaire, lui valu au courant de l’année scolaire 2015-2016, la reconnaissance de Zenü Network qui  lui avait alors décerné le premier prix du chef d’établissement le plus engagé dans la gouvernance scolaire dans le département des Bamboutos. Sa promotion à la responsabilité de délégué départemental des enseignements secondaires des Bamboutos, réjouit Zenü Network qui, tout en lui adressant ses sincères félicitations, voit en lui un excellent partenaire et un grand ambassadeur de la bonne gouvernance en milieu scolaire.  Zenü Network qui se félicite d’avoir au sein du dispositif institutionnel, un autre responsable de ce rang, avec qui il partage la même volonté d’éradication des comportements malsains en milieu scolaire, souhaite que monsieur le délégué ait les coudées franches pour inciter ses collaborateurs dans sa circonscription de compétence à suivre son exemple.

A la suite de ces deux premiers, accordons un peu plus de temps et d’espace à trois autres que sont le Dr. Djampou Serges, Délégué départemental des enseignements secondaires du Ndé, Kamtché Tchoutouo Franklin Ludovic, nouveau proviseur du Lycée bilingue de Bazou et Djomnang Tchatchouang Léopold, ancien proviseur des lycées de Bangoulap et Bazou. Le Dr. Djampou Serges comme son désormais  homologue des Bamboutos, avait, au cours de la même année 2015-2016, été lui aussi distingué par Zenü Network et reçu le prix du chef d’établissement le plus engagé dans le département des Hauts-plateaux. Il était à cette époque, proviseur du Lycée bilingue de Bamendjou. Quelques mois après cette distinction, il était promu au poste de DDES du Ndé. Quant à Franklin Kamtché qui aujourd’hui succède à Léopold Djomnang Tchatchouang au poste de proviseur du Lycée bilingue de Bazou, tous deux ont ceci en commun le fait qu’en 2012, ils ont participé à la réalisation d’une étude sur les pratiques et faits de corruption en milieu scolaire. Une étude réalisée sous la direction de Flaubert Djateng, le coordonnateur de Zenü Network et publiée sous le titre «La corruption dans le secteur de l’éducation», avec pour sous titre « Pratiques et faits, mécanisme de lutte dans le secteur de l’éducation secondaire : Le cas de la région de l’Ouest Cameroun ». Et si nous entendons nous attarder un peu plus sur ces trois hommes, c’est au regard de leur proximité avec la lutte contre la corruption en milieu scolaire, mais aussi et surtout du fait du hasard de l’histoire qui les a réuni au lycée bilingue de Bazou et donné l’occasion au Dr. Serges Djampou de prononcer un discours mémorable.

 

 

Le 1er septembre 2017, et bien que ce fut un jour férié, le Dr. Serges Djampou, Délégué départemental des enseignements secondaires du Ndé, avait alors décidé de la passation de service entre les proviseurs entrant et sortant du lycée bilingue de Bazou, à savoir Franklin Ludovic Kamtché et Léopold Djomnang Tchatchouang. S’adressant pour commencer au proviseur sortant et pour le remercier de ses bons et loyaux services à l’endroit de la communauté éducative du lycée bilingue de Bazou, le Dr. Djampou Serges a relevé que du moment où il était proviseur du lycée bilingue de Bamendjou et Djomnang Tchatchouang, inspecteur pédagogique régional, ce dernier lors de ses inspections se montrait intrépide en matière d’orthodoxie et de respect des dates et quantité des documents périodiques à transmettre. Une fois les rôles inversés, c’est-à-dire le proviseur devenu délégué départemental et l’inspecteur, proviseur ; le délégué avait rappelé au nouveau proviseur sa rigueur et son intransigeance. Fort heureusement, rappelle le DDES, le proviseur Djomnang Tchatchouang tout le long de son double séjour au lycée bilingue de Bazou, n’a pas déçu, il a su se montrer exigent envers lui-même, comme il l’était à l’égard des autres. Voilà pourquoi, il a souhaité que son départ du lycée bilingue de Bazou lui ouvre des perspectives encore plus grandes.

S’adressant à son tour au nouveau proviseur du lycée bilingue de Bazou, à savoir Franklin Ludovic Kamtché, le Dr. Serges Djampou, en insistant sur sa proximité avec les défenseurs des droits de l’homme, de son implication dans les activités de Zenü Network dans la lutte contre la corruption et le harcèlement sexuel en milieu scolaire, le DDES du Ndé a rappelé que le temps des discours moralisateurs était désormais révolu et que le maçon devrait se juger au pied du mur. Question pour lui de faire comprendre à Franklin Kamtché que, pendant longtemps, dans sa posture de défenseur des droits de l’homme, il a critiqué et condamné. Maintenant qu’il est aux affaires, il doit pouvoir tordre le cou à l’adage selon lequel, la critique est aisée et l’art difficile, en se montrant à la hauteur de la confiance que les pouvoirs publics ont placé en lui. Monsieur le délégué départemental qui, plusieurs fois dans son discours, a évoqué le concept de gouvernance et le rôle joué par Zenü Network à la réalisation de cette fin dans les établissements scolaires de la région de l’Ouest, a souhaité que plus d’enseignants ayant suivi la même voie que ses deux collaborateurs du jour, soient promus à des postes de responsabilité.

Basile Honoré Tchuisse

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2017 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?