Le lycée classique de Bafoussam rembourse le trop perçu des frais exigibles

DSC_0457-4.jpg

Le Dr. Ngueti Michel, nouveau proviseur de cette institution scolaire, vient d’ordonner le remboursement de la somme de deux mille francs à chaque élève régulièrement inscrit.


Ils étaient tous très heureux et débordant de joie, les élèves du lycée classique de Bafoussam, surpris qu’ils fussent par la décision de leur proviseur de leur rembourser à chacun une somme de 2000 francs, représentant ce qu’il est convenu de nommer le trop perçu des frais d’APEE. Le remboursement de cette somme a été considéré par beaucoup d’élèves comme une vraie manne qui tombait du ciel. Tout laisse croire que le Dr. Michel Ngueti en allant en profondeur dans les dossiers, a certainement réalisé qu’il existait pour chaque élève une somme de 2000 francs entourée d’une certaine opacité.
Pour mémoire, les élèves du lycée classique de Bafoussam en plus des frais des contributions exigibles devaient payer une somme de huit mille francs pour les frais d’APEE et deux mille pour les frais de message. Entendez par là des SMS que l’administration de cet établissement devait envoyer aux parents d’élèves pour les tenir informés de la qualité du travail et de la situation disciplinaire de leurs enfants. Seulement voilà, depuis le début de l’année scolaire, ce service n’a pas fonctionné. Et ceci expliquant cela, les élèves du lycée classique de Bafoussam ont été chargés le jeudi 08 décembre 2016, de dire à leurs parents de passer entrer en possession de ce trop perçu de 2000frs. Mais le vendredi 09 décembre, les collaborateurs du Dr. Michel Ngueti ont fait à leurs élèves, la belle surprise de passer dans chaque salle de classe leur remettre ladite somme, évitant ainsi aux parents la peine de devoir repasser au lycée alors qu’ils n’y étaient pas préparés.

Simple hasard de calendrier ou choix hautement délibéré, on ne peut pas s’empêcher de remarquer que c’est le 09 décembre, journée mondiale de lutte contre la corruption que le Dr. Michel Ngueti et son équipe ont choisi de rembourser aux parents une somme d’argent qui avait été injustement perçue, ou mieux qui jusque là, n’avait pas servi à ce pourquoi elle avait été exigée. Les parents d’élèves avaient déjà trouvé que leur exiger deux mille francs juste pour leur transmettre des SMS qu’ils n’avaient point sollicités était très cher payer. Malgré les différentes protestations des parents, qui portaient à la fois sur l’opportunité des SMS et surtout du prix qu’on entendait leur faire payer, l’équipe dirigeante du lycée classique de Bafoussam avant l’arrivée du Dr. Ngueti Michel, avait joué la sourde oreille. En ce vendredi 09 décembre 2016, ce sont donc environ 8.000.000 (huit millions) de francs que le Dr. Ngueti a choisi de rembourser aux parents. A défaut d’être applaudi, cet acte qui arrive en un jour aussi significatif que celui du 09 décembre, ne devrait pas passer inaperçu. L’an dernier, les parents avaient déboursé pour chaque élève inscrit dans ce lycée la même somme de 2000 frs pour recevoir tout le long de l’année trois maigres messages écrits d’ailleurs selon certains parents dans une langue voisine du français. L’appétit venant en mangeant, on a voulu rééditer l’exploit, vaste escroquerie à laquelle le nouveau maître des lieux n’a certainement pas souscrit.

DSC_0512-3.jpg

Maintenant que ce geste a été fait, que les parents, à en croire les élèves que nous avons abordés à ce sujet, ont témoigné de leur reconnaissance au proviseur pour cette sage décision, il est temps ajoutent-ils encore, que le proviseur Ngueti Michel aille au bout de sa logique. Etant donné que les deux mille francs ont été remboursés parce que depuis la rentrée les parents n’ont reçu aucun message, il serait aussi de bon ton que les cinq mille francs destinés aux frais informatiques leur soient remboursés. Selon les informations recoupées à bonne source, le centre de ressources multimédia du lycée classique de Bafoussam depuis cette rentrée scolaire n’a accueilli aucun élève. Et si la somme de 5000 francs payée par chaque élève, soit au total environ 20.000.000 (vingt millions) devraient servir au fonctionnement de ce centre, du moment où ledit centre ne reçoit aucun élève, peut être qu’il serait aussi juste et élégant de rembourser cette somme aux parents et ce serait justice.

Dexter Nana
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2017 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?