Le Laboratoire d’études et de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL)

LOGO_LASDEL.jpgLe LASDEL est un laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales. Fondé en 2001 à Niamey (Niger), puis étendu en 2004 à Parakou (Bénin), le LASDEL est réputé pour ses travaux de recherche qualitative à base empirique (enquêtes de terrain de type socio-anthropologique), selon des normes de qualité internationale.
Les missions du LASDEL sont les suivantes :

  • mener des recherches empiriques de qualité, sur des thèmes ayant un intérêt à la fois scientifique et social, en développant une dynamique d’équipe ;
  • nouer des collaborations à cet effet avec des partenaires nationaux et internationaux multiples et diversifiés, sur le plan scientifique comme au niveau des financements ;
  • accepter le dialogue avec des acteurs engagés dans l’action (entre autres dans le domaine du développement ou de la réforme de l’Etat), loin de toute prise de position partisane ou idéologique
  • développer une animation scientifique pour contribuer au débat public sur des questions d’intérêt général ;
  • mener une politique active de publications, d’un côté vers la communauté scientifique internationale (revues internationales et ouvrages), de l’autre vers les intellectuels, étudiants, professionnels et cadres et cadres des organisations de le société civile ;
  • accueillir et appuyer des doctorants et chercheurs de pays africains ou du Nord, travaillant sur des thèmes similaires ou voisins.

La problématique centrale du laboratoire porte sur l’analyse empirique de la gouvernance au quotidien (la délivrance et la gestion des biens et services publics et collectifs), autrement dit l’étude par l’enquête : (a) de la production et de la mise en œuvre des politiques publiques ; (b) des sites où des services et biens publics ou collectifs sont délivrés, et des modes de gestions qui les règlent ; (c) des enjeux où des intérêts publics ou collectifs sont parties prenantes ; (d) des arènes où des acteurs publics ou parapublics interviennent ; (e) des modalités selon lesquelles les populations ont accès aux ressources publiques ou collectives et entrent en relation avec les acteurs qui les délivrent ; (f) des effets induits par ces processus en termes de transformation et de structuration sociales.

C’est sur ce point que se trouvent la convergence entre les missions du LASDEL et celle du Zenü Network. Le premier contact fructueux entre les deux institutions était la participation de Jean Pierre Olivier de Sardan au colloque organisé par Zenü Network à Yaoundé en février 2011. Il a de nouveau séjourné cette fois à Bafoussam en janvier 2012 pour poser les jalons d’un programme conjoint Zenü-LASDEL de recherche qualitative et comparée sur les enjeux de la décentralisation et de la gouvernance locale dans des contextes différents comme le Niger, le Bénin, le Cameroun, etc. Cette recherche doit éclairer et accompagner les activités de Zenü Network.

Le LASDEL regroupe actuellement, sur le total des deux sites, vingt-six chercheurs africains ; onze sont titulaires d’un doctorat (dont 2 sont habilités à diriger des thèses). Tous les autres sont titulaires au minimum d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) ou Mastère, et en cours de doctorat. Enfin, le LASDEL a un conseil scientifique international de huit membres, et entretient des conventions de partenariat avec les Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger), Abomey-Calavi (Bénin), Parakou (Bénin), l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (France), l’Institut de Recherche pour le Développement (France) et le Centre d’études africaines de Leiden (Pays-Bas).

Contact :

LASDEL
BP : 12901 Niamey Niger
Email : lasdel@lasdel.net,
Tél : (227)20723780
Site web : http://www.lasdel.net

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2017 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?