Interview : FEZEU DAWAK FLAUBERT, Président du conseil de Gestion de Zenü Network

« Les jeunes qui prennent part à cette cession de formation sur le plaidoyer, doivent prendre conscience de la chance qu’ils ont et utiliser à bon escients les contenus de cette formation ».  

Commençons cet entretien président, par vos vœux de nouvel an à la famille de la jeunesse camerounaise et à tous les alliés avec qui vous travaillez dans la lutte contre la corruption en milieu scolaire.

Merci pour cette opportunité que vous me donnez. Je vais commencer par dire toute ma satisfaction de savoir que nous sommes  passés d’une année à une autre sans avoir de perte. C’est une chance qui n’échoit pas à toutes les associations. Je suis content et tous les membres du conseil de gestion que je préside avec, d’arriver ici et de constater que toute l’équipe de Zenü Network  est place et surtout en bonne santé. Je profite aussi de cette occasion pour louer le travail que fait cette équipe et l’encourage à aller de l’avant, qu’elle persévère dans la voie très remarquable qu’elle s’est jusqu’ici donnée. A toute cette brillante équipe, qui travaille dans un contexte de résilience  je souhaite une très bonne et heureuse année 2018 et une fois de plus beaucoup de courage au travail. Au-delà de Zenü Network, je remercie et souhaite une bonne année aux responsables du MINESEC et du MINJEC, qui nous accompagnent dans l’énorme travail que nous faisons au profit de la jeunesse camerounaise. Nous remercions tous ces responsables au niveau régional et au niveau national qui nous accompagnent et nous soutiennent. Naturellement nous adressons aussi nos vœux les meilleurs au président de la république, son Excellence Paul Biya.

Vous sortez d’une réunion du Conseil de Gestion de Zenü Network,  la toute  première de l’année 2018 et la quinzième depuis l’existence de votre association.  C’est quoi un Conseil de Gestion et à quoi il sert dans une association comme Zenü Network ?

Merci pour cette question très profonde. Le Conseil de gestion à Zenü Network a un rôle de veille en terme de bonne gouvernance sur le travail qui se fait sur le terrain. Il est question pour le conseil de gestion, de veiller que nous ne nous détournons pas de nos missions ou des objectifs consignés dans nos statuts. En suite, il s’agit aussi pour le conseil de gestion de se montrer attentif à la gestion financière et de s’assurer que cette gestion se fait dans les règles de l’art. Au-delà de tout ceci, nous pouvons aussi donner quelques orientations ou perceptions relativement  à l’analyse du contexte dans lequel nous évoluons. Le contexte il peut être régional, national ou international. Ce sont des données, des paramètres qui peuvent à un moment précis, nous amener à réviser éventuellement nos stratégies sans, bien entendu, nous écarter de nos missions. Voilà en très peu mots ce qui peut constituer les missions dévolues au Conseil de Gestion de Zenü Network.

Peut-on avoir une idée des grandes décisions prises au terme de ce Conseil de Gestion et qui peuvent impacter de façon assez remarquable la vie de Zenü Network au courant de cette nouvelle année ?

Déjà il faut préciser que le Conseil de Gestion de cette année, le quinzième du genre, s’est déroulé dans un contexte assez particulier. Si on regarde les choses sur le plan national, on va être d’accord avec moi que ce qui se passe dans les zones dites anglophones de notre pays interpelle beaucoup. Je pense ici aux différentes destructions de biens publics, les pertes en vies humaines liées aux différents attentats, nous interpellent et nous invitent à questionner notre citoyenneté. Voilà sur le plan national, le contexte dans lequel se déroule ce premier conseil de gestion. Sur le plan interne à Zenü Network, ce conseil intervient au moment où nous sortons d’un projet qui est arrivé à son terme pour embrasser un nouveau programme. Il se trouve que l’évaluation qui a été faite du Programme Jeunesse Culture et Citoyenneté, s’il a donné des résultats bien satisfaisants, a également laissé transparaître des insuffisances. Nous avons donc pendant ce conseil pensé les stratégies qui nous permettraient de capitaliser les acquis et de nous montrer plus performants là où nous avons présenté des défaillances.  Parmi les défaillances qui sont ressorties des résultats de l’évaluation, il ya le déficit de prise de conscience dans notre rôle de veilleur. L’évaluation a fait ressortir qu’il y avait comme une sorte de léthargie ou de relâchement au niveau du conseil de gestion qui ne jouait assez pleinement son rôle. Il était donc question au cours de notre conseil, de voir comment prendre le taureau par les cornes et corriger tous ces manquements.  Avec le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture(PECAC) qui prend le relais du PJCC, nous sommes en plein dans notre élément sur le plan national à savoir la citoyenneté. Comment éduquer notre jeunesse, comment aider les jeunes à grandir en prenant conscience du rôle qui est le leur comme citoyens au sein de la nation,  comment  doivent-ils  jouer ce rôle en tenant compte de nos réalités culturelles ? Nous avons été très satisfaits au sein du conseil de gestion de savoir que notre nouveau programme apporte une contribution déterminante à cette bataille qui doit être celle de tous les citoyens. Au cours de ce quinzième conseil de gestion, nous avons aussi travaillé sur l’adoption d’un nouveau statut pour Zenü Network parce que nous sommes rendus compte après le constat des évaluateurs que,  pour que  les choses s’améliorent au niveau du conseil de gestion, nous devions nous doter des outils réglementaires nécessaires à cette fin. Nous avons donc pendant ce conseil, adopté de nouveaux statuts qui doivent être suivis par l’adoption de nouveaux règlements intérieurs. Voilà donc un ensemble de décisions qui ont été prises en vue de rendre effectives les missions dévolues au conseil de gestion.

Ce n’est pas tout le temps qu’un membre du conseil de gestion et qui plus est le président, assiste à une séance de formation des animateurs de projets. Est-ce une nouvelle habitude ou un simple accident ?

Je pense qu’avec cette question, vous crevez l’abcès, vous mettez le doigt là où ça fait mal, là où ça blesse. Pour que les membres du conseil de gestion puissent jouer leur rôle sans verser dans l’opérationnalité,  il est question que nous puissions nous aussi nous approprier des différents outils qui sont utilisés dans la mise en œuvre du programme, il nous faut une bonne connaissance et du programme et de ses différents outils. Nous avons pris conscience de cette exigence. Donc autant il a été instruit à la coordination de Zenü Network de faire un effort pour que de temps en temps nous soyons instruits de tout ce qui se passe sur le terrain, autant à notre niveau personnel, il y a un effort particulier à faire pour que la responsabilité à terme, ne reviennent pas à la seule coordination.  Il y a donc des efforts mutuels à fournir pour s’assurer une bonne connaissance du programme qui est mis en œuvre sur  le terrain et c’est aussi la raison de ma présence à cette séance de formation. Maintenant à titre personnel, je dois dire à l’intention des jeunes qui sont présents à cette formation, combien ils ont de la chance. Les contenus de la formation qu’ils reçoivent ici et gratuitement, ailleurs pour les recevoir on doit débourser plus de deux cent cinquante  à trois cent mille francs. Je souhaite vivement que tous les jeunes ici présents, soient conscients de la chance qui est la leur et utilisent à très bon escient les contenus des formations qu’ils viennent de recevoir.

Entretien Dexter NANA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2018 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?