Fjc 10 : LE MINJEC ET LES PARTENAIRES ETAIENT AU RENDEZ-VOUS

 

 Le MINJEC comme les autres partenaires, se sont investis sans mesure en vue de la réussite de cette dixième édition du FJC de Garoua.

Le Forum des Jeunes du Cameroun pour sa dixième édition a été organisé à Garoua, la belle capitale de la région du Nord, du 16 au 20 juillet 2018, sous le thème « Jeunesse et Engagement citoyen ». Pendant toute la durée du forum,  ce sont environ trois cents jeunes qui chaque jour étaient mobilisés, si on exclut la cérémonie de lancement officiel, qui du fait de la présence du ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique venu personnellement présider la cérémonie, a mobilisé un peu plus de  600 âmes, jeunes et adultes confondus.

A Garoua, les jeunes comme lors des éditions précédentes  étaient appelés à s’impliquer dans  différentes activités qui constituent le squelette du Forum des Jeunes du Cameroun tel que conçu par Zenü Network. Ces activités sont constituées des conférences et ateliers thématiques, les sorties découvertes, la soirée autour du feu, la cérémonie de lancement officiel, les caravanes des délégations et enfin la soirée d’excellence avec ses différentes rubriques que sont les concours de poésie, de dessin, de percussions, de danse patrimoniale, d’artisanat, de chanson patriotique et de miss master. Seulement voilà, si Zenü Network   peut se féliciter du pari de l’organisation réussie de cette  édition de Garoua, une édition digne d’un événement qui porte fièrement ses dix d’expérience, cette réussite on la doit à la grande implication du MINJEC et de nombreuses associations partenaires qui ont cru au projet de Zenü Network et ont décidé de  l’accompagner sans réserve.

En neuf ans d’organisation, jamais l’implication du ministère n’avait été aussi déterminante. Certes par trois fois, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique avait été représenté par sa deuxième personnalité à savoir son Secrétaire Général.  A Garoua, le ministère était représenté au plus haut niveau à la satisfaction générale des jeunes et des organisateurs.  Le ministre MOUNOUNA FOUTSOU de la Jeunesse et de l’Education Civique en présidant personnellement la cérémonie de lancement officiel le mercredi  18 juillet et en accompagnant les jeunes dans la réserve de Gashiga pour planter des arbres en vue de lutter contre la désertification, par cette implication apporte une caution supplémentaire à l’action  de Zenü Network. Il s’agit là d’un témoignage de reconnaissance qui doit   l’encourager dans son initiative de reconstruction de la citoyenneté et d’intégrité auprès des jeunes camerounais. Le ministre MOUNOUNA FOUTSOU dans son discours de lancement officiel du FJC, lequel a commencé par la matérialisation de la minute de citoyenneté « On est ensemble », a solennellement félicité Zenü Network et son coordonnateur pour son engagement à éveiller la conscience citoyenne des jeunes. Aux jeunes, il a conseillé de « proscrire tout esprit de division et de s’engager dans un pacte citoyen qui doit faire de tous les jeunes qui ont participé à la dixième édition du Forum des Jeunes à Garoua, des ambassadeurs de la paix ». Il faut relever pour finir que le soutien du MINJEC à la réussite du FJC de Garoua était aussi matériel, étant donné qu’il a apporté une aide financière à l’organisation d’un montant de un million de francs Cfa.

A côté du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, d’autres partenaires à l’organisation ont apporté une contribution non négligeable au succès de cette dixième édition. Citons à titre d’exemple l’Organisation Internationale des Migrations(OIM) dont la contribution a été à la fois intellectuelle et matérielle. Même si sa caravane de sensibilisation sur les risques de l’émigration clandestine n’a pu se tenir, l’OIM a organisé le mercredi 18 juillet dans l’amphi théâtre de l’Ecole des Faunes de Garoua, une conférence portant sur « L’Impact des mouvements migratoires des jeunes sur le développement des pays africains : cas du Cameroun ». Cette conférence d’une interactivité débordante, avait entre autre pour  objectifs,  de prévenir les jeunes contre les dangers et les conséquences de l’émigration clandestine à la fois pour chacun individuellement et pour le développement du pays en général et surtout les persuader  des différentes opportunités que leur offre le Cameroun. En tout état de cause, les conférenciers de l’OIM se sont évertués devant ces centaines de jeunes à la limite tous extravertis, à trouver les mots les plus justes,  les plus persuasifs  pour les dissuader, les  parents compris, de l’envie de partir à tout prix. Il fallait leur ôter de l’esprit l’idée qu’un visa  pour l’Europe serait plus important que le Baccalauréat. Il s’est agi  en somme de faire comprendre aux  jeunes  que les mouvements migratoires surtout clandestins, ont un impact très négatif  sur le développement de nos pays africains, d’où la nécessité  pour eux de s’assumer au pays,   plutôt que de se lancer dans des aventures sans lendemain dans les pays occidentaux.

Citons également sans aucune préséance,  d’autres  partenaires à l’instar du YALI, de l’UNICEF ou   l’OMS, qui ont apporté une contribution non négligeable à la réussite de cette dixième édition du FJC.    L’Unicef pour marquer sa présence, a organisé une conférence sur le U- Reporter, organisé des séances de dépistage gratuit du VIH/Sida et a remis des trophées et des enveloppes d’une valeur de 250.000 francs pour certaines compétitions d’excellence. En fin, l’OMS a organisé une conférence sur la santé sexuelle des adolescents et sur la prévention et la lutte contre le choléra. Cette conférence sur la prévention et la lutte contre le choléra venait à point nommé étant donné que le FJC se tenait au moment même où une épidémie de cette maladie était en cours dans la région du Nord.

Au total, chaque partenaire à la limite de ses moyens, a œuvré à la réussite totale de la dixième édition du Forum des Jeunes de Garoua. D’où la satisfaction et toute la reconnaissance de Zenü Network et  de sa  coordination qui désormais croient avec force conviction  qu’avec le soutien des partenaires et la contribution des participants,  le Forum des Jeunes du Cameroun peut parvenir à son autonomie financière.

 

Dexter NANA.

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS CONTACTER

Merci d'utiliser le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2018 Zenu Network | Zenu.org

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?